S'abonner à mon fil RSS

Une mauvaise nouvelle à annoncer ?

Les médias ont rapporté la fermeture de l’usine Goodyear, située à Valleyfield, et la perte de 800 emplois. On a entendu des employés s’exprimer par le biais des médias, ainsi que le maire et une personne responsable du développement économique à la ville. Étrangement, je n’ai pas entendu de représentants de la compagnie. J’ai dû manquer les entrevues.

 Un collègue m’a rapporté qu’un employé de l’usine aurait appris l’annonce alors qu’il était attablé dans un restaurant. Pas fort pour la réputation de Goodyear, si ce qu’on m’a rapporté est vrai. Un employé ne devrait jamais apprendre d’une tierce personne qu’il perd son emploi. Il y a des moyens pour éviter que cela arrive.L’automne dernier, j’ai participé à l’élaboration et à la réalisation d’un plan de communication pour annoncer la fermeture d’une usine au Québec. Tout a été coordonné de façon à ce que l’annonce ne fasse pas l’objet d’une fuite, qu’elle soit faite à tous les employés en premier lieu (nous avons même pensé à rejoindre les employés en congé de maladie ou en vacances). Nous avons également coordonnée les annonces avec les personnes clés aux ordres de gouvernement fédéral, provincial et municipal. La séquence des événements a été consignée dans un tableau de bord. Chaque mouvement, chaque action, chaque communication était inscrite et détaillée à l’heure près. Chaque personne ayant un rôle dans cette annonce connaissait son rôle en détail grâce à ce tableau de bord.

Au jour J, la compagnie a certes annoncé une mauvaise nouvelle, mais elle n’a pas fait l’objet de critique pour avoir mal fait l’annonce ou pour avoir oublié quelqu’un. Ren dans le monitoring des médias ne nous indique que sa réputation a été souillée. La haute direction de cette compagnie nous a complimenté. Jamais, selon elle, les cadres ont eu un plan aussi détaillé, aussi efficace et clair.  J’espère que la direction de Goodyear a suivi un tel plan, mais j’ai comme un doute.

Je travaille actuellement à élaborer un plan semblable pour une autre entreprise qui annoncera bientôt une mauvaise nouvelle. Le tableau de bord qui est en préparation commence à être garni.

Cette note a été postée le Vendredi, janvier 5th, 2007 à 6:00 dans la catégorie COMMUNICATION INTERNE, GESTION ET RÉSOLUTION DE CRISE, MES SERVICES, PROTECTION DE VOTRE RÉPUTATION, RELATIONS DE PRESSE. Vous pouvez suivre les commentaires à propose de cette note grâce à ce flux RSSRSS 2.0. Vous pouvez laisser un commentaire, ou insérer un trackback depuis votre site.


1 commentaire sur “Une mauvaise nouvelle à annoncer ?”

  1. michel leblanc a écrit:

    Cher Pierre,

    Permet-moi d’être le premier à commenter ton excellent blogue. Si j’ai des mauvaises nouvelles … ou des bonnes à gérer, je songerais sûrement à toi. Bravo pour les insights et bonne continuation…

Laissez un commentaire