S'abonner à mon fil RSS

Déséquilibre ?

Récemment, les médias d’information ont « spinné » dans toutes les directions possibles et imaginables à propos d’un certain joueur de hockey russe qui (soyons élégants) ne donnerait pas toujours – en fait très rarement – les efforts sur la patinoire. On parle ici d’un joueur plein de talent, payé plusieurs millions de dollars. Ce qui m’énerve, c’est que les médias aient affecté plusieurs journalistes à couvrir cette histoire plus ou moins intéressante. Pendant ce temps, pas le moindre journaliste ne daigne couvrir le tournoi de fin d’année de basketball de la NCAA, plus connu sous le nom March Madness. Pourtant, il y a là des joueurs universitaires qui se défoncent sur le terrain. Le niveau de jeu est très élevé ; le spectacle est très intéressant. Les équipes jouent devant des foules aussi nombreuses qu’au hockey. Les télés américaines sont là. La couverture des médias américains est excellente.

 Au Québec, plusieurs dizaines de milliers de personnes suivent attentivement ce tournoi. Les salles de clavardage sont fréquentées par des milliers d’internautes qui échangent leurs points de vue sur l’issue du tournoi. Mais, pas un mot de nos chers médias québécois. Je gage que si un joueur de hockey développe un bouton sur une cuisse, nos médias vont dépêcher trois journalistes afin de couvrir tous les angles.

Pendant ce temps-là, quatre Québécois jouent au basketball pour des équipes de la NCAA, mais on n’en parle pas, ou très peu. Le Journal de Montréal en a parlé (bravo au Journal de Montréal et à sa couverture du sport étudiant). Robert Frosi en a parlé sur les ondes de Radio-Canada, mais ça s’arrête là, ou presque. C’est comme si les cinquante miliers de Québécois qui pratiquent le basketball dans des organisations reconnues par la Fédération de basketball du Québec et les dizaines de milliers d’autres n’existaient pas. Comme si le basketball – qui est l’un des sports qui connaît la croissance la plus élevée au Québec – n’intéressait que les Québécois qui ne sont pas de souche (expression remplie de rectitude politique que j’utilise à la place de celle que certaines personnes m’ont donnée).

J’oubliais, l’équipe de basketball AAA du Cégep Dawson vient de remporter la médaille d’or au Canada, mais personne n’en parle. Le Cégep John-Abbott a terminé avec la médaille de bronze au même tournoi, mais personne n’en parle. Le tournoi universitaire canadien (CIS) disputé le week-end dernier à Halifax a reçu de la couverture. Le réseau TSN a télédiffusé la finale (bravo à TSN) et le Journal de Montréal en parle dans son édition du 19 mars 2007. 

Demain, si un joueur du Canadien fait une crise d’urticaire, gageons que nos médias vont y affecter toute leur équipe. Misère !

Cette note a été postée le Dimanche, mars 18th, 2007 à 2:25 dans la catégorie ÇA M'ÉNERVE !!!. Vous pouvez suivre les commentaires à propose de cette note grâce à ce flux RSSRSS 2.0. Vous pouvez laisser un commentaire, ou insérer un trackback depuis votre site.


Laissez un commentaire