S'abonner à mon fil RSS

On manque de médecins. Il y a des places libres dans les facultés. Cherchez l’erreur.

En rentrant du travail, ce soir, j’écoutais la radio de Radio-Canada. On revenait sur la déclaration du président de la Conférence des doyens des facultés de médecine du Québec, le docteur Réjean Hébert, déclaration qui n’a vraiment pas fait l’affaire des médecins formés à l’étranger et qui aimeraient bien être admis dans les facultés afin de pouvoir un jour exercer la médecine.

Ce qui m’agace profondément dans toute cette affaire, c’est qu’aucun des porte-parole appelés à exprimer leur point de vue sur cette question, n’aborde la question des solutions. Tout le monde s’excuse et, la main sur le coeur, explique pourquoi on ne peut admettre ces médecins dans nos facultés. Seul le ministre de la Santé, le docteur Philippe Couillard, a exprimé ce que les Québécois pensent : « Il est très difficile de comprendre, pour moi et pour le public, […] qu’un nombre aussi élevé de médecins restent sur le carreau, alors qu’on pourrait les former dès cette année ».

Je ne doute pas de la sincérité de chacun. Je dis juste que toutes ces personnes devraient travailler à trouver des solutions. Car pendant que des places sont libres dans les facultés de médecine, des milliers de Québécois et de Québécoises n’ont pas de médecin de famille. Le temps d’attente pour passer un examen est scandaleusement long. Le docteur Yona Likongo, un médecin qui a obtenu le droit de pratiquer au Québec et qui, selon le reporter, est parfaitement bien intégré, se demande s’il n’y a pas des raisons cachées pour expliquer le refus d’admettre des médecins étrangers dans nos facultés de médecine. Il faut du courage pour faire une telle déclaration, mais je vois dans cette intervention une volonté de trouver des solutions. Seul, il n’y arrivera pas. Il lui faudrait des appuis de ses collègues, de la population, des leader d’opinion, des médias, etc. Malheureusement, on risque de ne plus en entendre parler.

Cette note a été postée le Jeudi, mai 10th, 2007 à 9:13 dans la catégorie CONSULTATIONS PUBLIQUES, GESTION ET RÉSOLUTION DE CRISE, LOBBY, PROTECTION DE VOTRE RÉPUTATION, RÉFLEXIONS ET EXPÉRIENCES, RELATIONS DE PRESSE, SANTÉ. Vous pouvez suivre les commentaires à propose de cette note grâce à ce flux RSSRSS 2.0. Vous pouvez laisser un commentaire, ou insérer un trackback depuis votre site.


Laissez un commentaire