S'abonner à mon fil RSS

Médias hot et cool, selon Marshall McLuhan Et les blogues ?

Je tombe sur la revue Forces, numéro 150 du mois de juin, dans lequel Jean Paré, autrefois directeur de la revue L’Actualité, revient sur Marshall McLuhan et sur la Galaxie Gutenberg, qu’il qualifie d’oeuvre magistrale, publiée il y a environ 40 ans. Ceux et celles qui n’ont pas lu l’oeuvre de McLuhan, connaissent quand même une de ses idées qui l’ont rendu célèbre : le médium est le message. Mc Luhan a aussi lancé les notions de médias hot et cool. Je cite un extrait de l’article de Jean Paré : « Alors que tout le monde, censeurs comme créateurs, s’intéresse au contenu des médias, McLuhan expliquait que le contenu n’est qu’un appât et que les médias sont le piège. Les contenus nous instruisent, nous améliorent, mais les médias nous transforment en transformant nos processus même de perception, de cognition et d’action. » Je ne sais pas pourquoi, mais je pense, en lisant cela, à toutes ces nouvelles émissions de téléréalité et autres, toutes plus vides de sens et de contenu les unes que les autres, mais qui graduellement deviennent une tendance lourde qui transforme notre perception du travail, des rapports humains, des valeurs…

Je poursuis ma citation de l’article :  » Pour compliquer encore un peu les choses, ajoutons qu’il avait lancé des notions comme celles de média hot – média précis, intense, dense, de « haute définition », qui décourage la participation (les grasses sont de moi) – et de média cool – de « faible intensité », qui encourage au contraire la participation et l’engagement (les grasses sont de moi). L’imprimerie, la radio, le cinéma, le plastique étaient hot. La voix, le téléphone, la télévision, le tweed et le voyage intérieur étaient cool. Ainsi donc, les blogues et les médias sociaux seraient cool, parce qu’ils encouragent la participation et l’engagement. Pas mal comme idée exprimée par un de nos grands intellectuels, il y a 40 ans, bien avant l’arrivée d’Internet. D’ailleurs, Jean Paré aborde cette notion.

« Toutefois, cette péripétie lexicale n’était qu’un nappage sur le plat principal : l’accélération foudroyante de la vitesse de communication par l’électricité et la transformation de notre environnement en village planétaire (global village) unifié par une sorte de réseau de communications instantanées, véritable extension de notre système cognitif. »

« Cette toile neuronale – bien avant le Web, la « toile » – apparaissait à ce visionnaire comme une fabuleuse extension des facultés humaines, et un point de non-retour. »

Procurez-vous ce numéro de Forces, ne serait-ce que pour cet excellent article sur le visionnaire qu’était Marshall McLuhan.

Cette note a été postée le Mercredi, juin 20th, 2007 à 9:59 dans la catégorie MÉDIAS SOCIAUX, RÉFLEXIONS ET EXPÉRIENCES. Vous pouvez suivre les commentaires à propose de cette note grâce à ce flux RSSRSS 2.0. Vous pouvez laisser un commentaire, ou insérer un trackback depuis votre site.


1 commentaire sur “Médias hot et cool, selon Marshall McLuhan Et les blogues ?”

  1. Louis Delage a écrit:

    Pierre,
    La Galaxie Gutemberr devrait être un essentiel pour tous les communicateurs du Web 2.0.

Laissez un commentaire