S'abonner à mon fil RSS

La santé, toujours à la une

Comme chaque matin, je lis mon journal en prenant mon petit-déjeuner, un rituel répété depuis que j’ai entamé ma vie professionnelle. Une fois arrivé au bureau, c’est sur Internet que je prends connaissance de l’actualité grâce aux fils RSS des quotidiens, hebdomadaires et périodiques. Mais ce n’est pas le sujet de ce billet. Je vois que la santé fait encore la une de La Presse. Le journaliste André Noël a pris connaissance d’une étude réalisée par François Béland, professeur au département d’administration de la santé à la Faculté de médecine de l’Université de Montréal. M. Béland, affirme que le régime de santé aurait la capacité d’absorber le choc du vieillissement de la population. Ce n’est pas la première fois que j’entends cette affirmation. Au début des années 2000, alors que je conseillais l’Association canadienne des radiologistes, j’utilisais les statistiques sur le vieillissement de la population pour étayer la position de l’Association en regard de la pénurie des équipements et des délais d’attente. Cela tombait sous le sens et bien peu de personnes osaient contredire la démonstration des radiologues. Or, quelques chercheurs (dont j’ai oublié les noms) affirmaient que nos chiffres, bien que justes, étaient mal interprétés. Voilà que François Béland fait la même affirmation. Et comme il est codirecteur du Groupe de recherche sur les services intégrés pour les personnes âgées, il jouit sans doute d’une crédibilité certaine.

Plus loin, le journaliste André Noël rapporte les propos de M. Béland : « Ce qui coûte de plus en plus cher, ce sont justement les activités qui ne sont pas payées seulement par le gouvernement, mais aussi par les gens et les compagnies d’assurance privée, comme les médicaments. »  Et encore : « C’est dans le secteur de la santé où le privé est déjà très présent que les dépenses gouvernementales augmentent. »

Qui faut-il croire ?  François Béland ou ceux et celles qui soutiennent que le vieillissement de la population a un impact direct sur le régime de santé? Ceux et celles qui souhaitent que le privé joue un plus grand rôle qu’il ne le fait en ce moment ou les personnes qui n’en ont que pour le régime actuel ? Il faudra que plusieurs experts se penchent sur ces questions et qu’ils examinent toutes les facettes du problème. Surtout, il faudra « filtrer » les opinions de personnes qui, au départ, ont des positions bien campées sur le vieillissement et sur la part du privé.

Pour ma part, je pense que le vieillissement de la population a un impact direct sur le régime de santé.

Cette note a été postée le Jeudi, juillet 12th, 2007 à 8:37 dans la catégorie LOBBY, MES SERVICES, RÉFLEXIONS ET EXPÉRIENCES, RELATIONS DE PRESSE, SANTÉ. Vous pouvez suivre les commentaires à propose de cette note grâce à ce flux RSSRSS 2.0. Vous pouvez laisser un commentaire, ou insérer un trackback depuis votre site.


Laissez un commentaire