S'abonner à mon fil RSS

Une icône disparue

Depuis plusieurs années, j’avais l’habitude de fréquenter un boui-boui appelé Émile Bertrand. C’était un petit restaurant de quartier qui servait des hot dogs, des frites et surtout une excellente bière d’épinette. Le restaurant ne payait pas de mine, mais il était toujours rempli le midi de travailleurs et de gens en costume cravate. Il était situé rue Notre-Dame, coin de la Montagne. Il y a quelques années, il avait déménagé quelques rues plus loin. Puis un jour, je me suis cogné le nez sur la porte. Le restaurant était fermé, à mon grand regret. Que s’était-il passé? Voilà que j’apprends, sur Spacing Montréal, que la propriétaire est morte du cancer, ce qui a amené sa fermeture. Et je découvre cette belle vidéo, nostalgique, sur Émile Bertrand et son quartier, Griffintown.

Mots-clés : ,

Cette note a été postée le Mardi, février 26th, 2008 à 5:37 dans la catégorie RÉFLEXIONS ET EXPÉRIENCES. Vous pouvez suivre les commentaires à propose de cette note grâce à ce flux RSSRSS 2.0. Les commentaires et les "Ping" sont actuellement fermés.


1 commentaire sur “Une icône disparue”

  1. msullivan a écrit:

    Ah! Je me souviens d’une époque, pas si lointaine, où mon (ex) copain et moi piqueniquions le long de la piste cyclable l’été en partageant un hot-dog et une bière d’épinette achetés au resto en question.

    Les choses (comme les copains) changent :)

    Heureusement qu’il nous reste de beaux souvenirs.

    Merci, Pierre!

    R.I.P. Émile Bertrand
    R.I.P. Barbara Strudensky