S'abonner à mon fil RSS

Réflexions sur le blogue de First Capital (suite)

Depuis que le blogue de First Capital sur le marché Vieux-Longueuil est en ligne, tous les commentaires ont été publiés, sans exception et sans censure. À un moment, l’hebdo local a publié une entrevue avec un représentant de l’Association des résidents et des résidentes du Vieux-Longueuil (ARRVL). Or, l’Association donnait son appui au projet, mais elle formulait quelques réserves. First Capital a décidé de publier un billet et des extraits de cette entrevue et de la position de l’ARRVL. Le lendemain, l’ARRVL rédigeait un commentaire sur le blogue et demandait que toute sa position, soit le texte intégral de sa position, soit publiée. Ce qui a été fait le jour même.

Lorsqu’on lit les commentaires sur le blogue, on se rend compte qu’ils sont tous positifs. Je me suis souvent demandé comment First Capital aurait réagi face à des commentaires négatifs ? Je me suis aussi posé la même question, moi qui ai suggéré ce moyen de communication. Pour moi, il est clair que le parti-pris pour la transparence pris par First Capital nous dictait de publier tous les commentaires. Je me demande si le client aurait toléré (et combien de temps) que son projet soit critiqué. Le client m’a fait confiance en acceptant d’utiliser un blogue (je me souviens de leurs hésitations et de leurs questions), mais allait-il me suivre jusqu’au bout ?

Vendredi, c’était la panique. Un journaliste de La Presse a appelé mon client. Les opposants aux projets tentent par tous les moyens de stopper le projet et, manifestement, ils ont contacté ce journaliste. Sous la plume du journaliste, les opposants reprennent les mêmes arguments qu’au tout début. Ce sont d’ailleurs ces arguments qui ont fait l’objet du tout premier billet sur le blogue. L’article est paru samedi. Tiens, je vais en parler mardi soir à 3e mardi/Third Tuesday. Je vous laisse deviner ce que j’ai recommandé à First Capital.

Mots-clés : , , ,

Cette note a été postée le Dimanche, avril 13th, 2008 à 8:46 dans la catégorie CONSULTATIONS PUBLIQUES, MÉDIAS SOCIAUX, PROTECTION DE VOTRE RÉPUTATION, RELATIONS DE PRESSE. Vous pouvez suivre les commentaires à propose de cette note grâce à ce flux RSSRSS 2.0. Vous pouvez laisser un commentaire, ou insérer un trackback depuis votre site.


1 commentaire sur “Réflexions sur le blogue de First Capital (suite)”

  1. Guy Therrien a écrit:

    J’avoue que c’est une belle expérience de transparence dans le secteur immobilier. Les possibilités offertes par les blogues sont importantes; l’imagination, sinon le budget, représente un frein important à l’innovation. Il faut des clients perspicaces pour le comprendre.

    M. Therrien
    Le budget n’est pas un frein du tout. Cette opération n’a presque rien coûté au client. Je salue cependant l’audace du client qui ne connaissait pas les blogues, mais qui a décidé d’aller de l’avant.

Laissez un commentaire