S'abonner à mon fil RSS

Un effort désespéré (?) des adversaires de First Capital

Le projet de First Capital dans le Vieux-Longueuil a obtenu l’appui de 65 % des personnes habiles à voter. C’est donc dire que le projet est approuvé et qu’il peut aller de l’avant. Depuis, nous avons fait une vigie afin de voir si nos adversaires allaient tenter quelque chose. Ce qu’ils ont fait. Nous savons que nos adversaires ont demandé au ministère des Affaires municipales d’examiner les signatures dans l’espoir de trouver une irrégularité à la loi. Puis, le samedi 12 avril dernier, le journaliste de La Presse, Éric Clément, a publié un article sur notre projet. Mes clients ont été surpris et, je dois dire, un peu stressés par l’appel du journaliste. Il m’ont demandé conseil. Voici la réponse que je leur ai envoyée pas courriel.

Comme il fallait le prévoir. Éric Clément a rédigé un article qui est publié aujourd’hui en page A19 de La Presse. Première recommandation : restons calmes et attendons.
Je viens d’aller sur le blogue « La clique urbaine » : il n’y a rien. Il faudra surveiller l’hebdomadaire du quartier cette semaine. Deuxième recommandation : n’acceptez pas de donner une entrevue sur le champ, si on vous appelle. Dites que vous aller rappeler et consultez-moi. Hier, je vous ai envoyé des messages clés ; ils sont toujours bons.

Analysons maintenant le texte de M. Clément. Je vais vous montrer comment on fait de la nouvelle avec peu de choses.

Monsieur Clément manque au devoir élémentaire du journaliste qui est de vérifier les faits. Dès le deuxième paragraphe, il parle d’une dizaine de commerces (En vérité il n’y en aura que trois. C’est sur le blogue de First Capital. Nos adversaires qui ont contacté M. Clément ont sans doute oublié de le lui préciser…). Oubli de sa part ? Un oubli calculé je vous dirais, histoire de pimenter la crise quelque peu.

Monsieur Clément ne fait parler que des opposants au projet. Encore un procédé visant à amplifier le mouvement d’opposition. Je suis certain que M. Clément a eu notre liste de signataires en sa possession ou que Mme Hamelin la lui a montrée. A-t-il pris le temps d’interviewer des gens qui sont favorables au projet ? Évidemment non, cela aurait tué son histoire. A-t-il pris le temps de mentionner que notre blogue et celui de La Clique urbaine contiennent une majorité de commentaires favorables à notre projet ? Évidemment non, cela aurait tué son histoire encore plus.

M. Clément fait parler un certain Didier Missud qui dit être ni pour ni contre le projet, mais qui s’étonne de voir son nom sur la liste. Ici, M. Clément laisse entendre que nous aurions falsifié la signature ou qu’il y aurait quelque chose d’irrégulier. A-t-il pris la peine de demander à M. Missud comment il se fait que sa signature se trouve sur le formulaire de renonciation à un référendum ? Bien sûr que non, M. Missud aurait mal paru. Pas bon pour l’article.

M. Clément rapporte les propos de Bernard Arsenault et de Monique Picard qui s’inquiètent du bruit et de la pollution. De vieux arguments usés. M. Clément a-t-il pris la peine de souligner que l’épicerie qui s’installera dans notre projet est déjà présente dans le quartier, tout comme les clients qui la fréquentent et les camions qui l’approvisionnent ? Il a sans doute omis de le faire, car cet argument aurait anéanti les récriminations de M. Arsenault et de Mme Picard.

Comment devons-nous réagir à cet article ? Premièrement, attendons. Une nouvelle dans un imprimé à une durée de vie de 24 heures. Il se peut que demain, elle soit complètement oubliée. Dans ce cas, notre réaction aurait simplement mis de l’huile sur le feu et montré que nous sommes inquiets. Il est probable que M. Clément s’arrête là, car que peut-il écrire de plus?

Depuis la publication de cet article : rien. Pas un appel ; pas un seul autre article ; rien je vous dis.

Pendant ce temps, le blogue de First Capital continue d’être fréquenté, d’être vu, etc.

Mots-clés : , , , ,

Cette note a été postée le Dimanche, avril 20th, 2008 à 8:38 dans la catégorie CONSULTATIONS PUBLIQUES, MÉDIAS SOCIAUX, RÉFLEXIONS ET EXPÉRIENCES. Vous pouvez suivre les commentaires à propose de cette note grâce à ce flux RSSRSS 2.0. Vous pouvez laisser un commentaire, ou insérer un trackback depuis votre site.


Laissez un commentaire