S'abonner à mon fil RSS

Le blogue de First Capital : est-ce la fin ?

J’ai abondamment parlé du blogue que First Capital a mis en ligne, il y a plus d’un an maintenant. Des fois, j’ai l’impression d’avoir radoté un peu mais enfin…

Toujours est-il que ce blogue s’est révélé être un formidable outil de communication au sens d’informer, d’échanger avec la communauté, d’agir sur les perceptions et les opinions, d’influencer les attitudes et finalement les comportements des membres de la communauté. First Capital a utilisé ce blogue pour présenter son projet, pour l’expliquer, mais surtout pour entendre les gens exprimer leurs inquiétudes, transmettre des rumeurs, poser des questions. La grande conversation qui a caractérisé ce blogue depuis qu’il est en ligne a permis – du moins je le crois – de transformer un projet immobilier, contesté au départ, en un projet souhaité par la majorité des membres de la communauté. Ce n’est pas rien. Là où les moyens traditionnels de relations publiques ont produit des résultats mitigés (achat de pages dans l’hebdo local, assemblées publiques d’information où il n’est venu qu’une ou deux personnes, et relations avec les médias) le blogue a eu un effet incontestable.

Je salue mes clients qui, après leur victoire (lorsque le projet a finalement été accepté), n’ont pas fermé le blogue. Il faut dire que j’ai plaidé ma cause, et l’utilité du blogue. Le maintenir en ligne a permis à First Capital de maintenir une image d’entreprise responsable. Même lorsque des résidents, écoeurés de se faire réveiller à 4h00 du matin, ont fait des commentaires pour le moins sentis, First Capital n’a jamais hésité à mettre ces commentaires en ligne, tout en prenant soin de dire ce qu’elle entendait faire pour préserver la quiétude des voisins. Et ils ont agi. Le plus beau moment, à mon avis, c’est lorsqu’ils ont dû faire abattre un érable mature. Des résidents, présents à l’assemble du conseil de l’arrondissement, ont menacé de s’enchaîner au tronc. First Capital n’a rien caché et, surtout, mes clients ont proposé des mesures de compensation (c’était ma suggestion). Résultat : ils ont abattu un arbre, mais ils en ont planté 10 autres, en plus de tous ceux qui étaient prévus au plan d’aménagement paysager. Le billet est ici.

Ces derniers mois, pendant que la construction avançait (elle est treminée), First Capital a peu blogué. Je le regrette. Maintenant que le petit centre commenrcial de quartier est ouvert, il est fort probable que le blogue sera fermé. Il appartiendra aux marchands d’établir de bonnes relations avec leurs voisins.

Mais vous, qu’en pensez-vous ? Le blogue devrait-il demeurer en ligne ? Pourquoi ? À quoi servirait-il ?

Mots-clés : , , ,

Cette note a été postée le Jeudi, novembre 27th, 2008 à 5:06 dans la catégorie COMMUNICATIONS, CONSULTATIONS PUBLIQUES, MÉDIAS SOCIAUX, PROTECTION DE VOTRE RÉPUTATION. Vous pouvez suivre les commentaires à propose de cette note grâce à ce flux RSSRSS 2.0. Vous pouvez laisser un commentaire, ou insérer un trackback depuis votre site.


2 commentaires sur “Le blogue de First Capital : est-ce la fin ?”

  1. Bernard Motulsky a écrit:

    Dommage, tu m’en avais parlé comme d’un bel exemple d’une utilisation très fonctionnelle dans la gestion des attentes des parties prenantes dans un projet. Il y en aura d’autres…

    BM

    Ce n’est pas encore la fin de ce blogue. Je dois toujours en discuter avec le client et j’ai une idée à lui soumettre. Si le blogue ferme, il aura rempli atteint tous les objectifs que le client avait et même plus. À suivre.

  2. Michelle Sullivan a écrit:

    Il serait dommage que ce blogue soit fermé, bien que les objectifs premiers aient été atteints – une voie de communication avec la communauté a maintenant été ouverte et il serait pertinent de la conserver, ne serait-ce que pour démontrer aux gens de Longueuil .. et ailleurs .. à quel point First Capital est un bon voisin/co-citoyen. Je suivrai l’évolution du dossier avec intérêt, car il s’agit un bel exemple de l’utilisation des médias sociaux qui devrait être étudié par nos pairs.

Laissez un commentaire