S'abonner à mon fil RSS

Des sites Internet à chier

Hier, je faisais une recherche sur Internet avec mon fils afin de trouver un produit en particulier. Vous n’avez pas idée du nombre de sites Internet à chier sur lesquels nous sommes tombés. Ça donne une excellente idée du nombre de fumistes, d’amateurs et autres (autocensure) qui sévissent dans l’univers d’Internet.

Je suis à la recherche d’un produit que je compte acheter en ligne. Pouvez-vous me dire pourquoi certains détaillants ne montrent même pas leurs produits sur leur site ? Pourquoi, sur d’autres, la photo a la grandeur d’un timbre poste (en fait elle est plus petite que cela) ? Et si j’essaie d’agrandir la photo, la fenêtre s’agrandit, mais la photo du produit demeure de la même taille, perdue dans une grande page blanche. Je vous jure, je suis tombé sur un site comme ça.

Je suis incapable de voir le produit que je souhaite acheter, mais du texte, ça manque pas. Et bla, bla, bla, ZZZZZZZZZZZZZ. Je cherche des renseignements sur le produit, mais où diable les concepteurs les ont-ils dissimulés ? Impossible de trouver ces renseignements sans passer de longues minutes à cliquer sur toutes sortes de trucs qui ne me donnent absolument pas ce que je cherche.

Un site Internet est l’outil de communication par excellence de toute organisation, qu’elle vende des produits ou des services, qu’elle diffuse de l’information, bref peu importe sa mission ou son métier principal. Cet outil doit être conçu en s’appuyant sur une solide analyse, tenant compte des objectifs, des cibles, de la concurrence, de l’environnement socio-politico-économique, etc. Les choix qui seront faits, le visuel, par exemple, l’organisation de l’information, jusqu’à la façon de rédiger les textes, doivent tenir compte de tout cela. Or, C’EST RARE QUE JE VOIS CELA.

Je vois de très esthétiques sites Internet. Ils sont si beaux; de vrais petits chefs-d’oeuvre. Sauf qu’au premier problème, à la première crise, ces sites deviennent soudainement inutiles (ils le sont déjà à mon avis, mais bref…). Je découvre aussi des sites parfaitement invisibles dans la toile, faut le faire.

J’entends des histoires navrantes, des clients prisonniers de développeurs de logiciels propriétaires.
Michelle Blanc en parle dans un magnifique billetici.

Ce qui m’enrage le plus : des clients à qui on explique tout cela et qui ne comprennent pas.

Ok, ça va mieux, maintenant…

Mots-clés : , , ,

Cette note a été postée le Lundi, mars 16th, 2009 à 7:54 dans la catégorie ÇA M'ÉNERVE !!!, COMMUNICATIONS, MÉDIAS SOCIAUX, RELATIONS PUBLIQUES. Vous pouvez suivre les commentaires à propose de cette note grâce à ce flux RSSRSS 2.0. Vous pouvez laisser un commentaire, ou insérer un trackback depuis votre site.


Laissez un commentaire