S'abonner à mon fil RSS

Trois ingrédients essentiels à une bonne présentation

Il m’est souvent arrivé, par le passé, d’assister à des événements où des « experts » viennent faire des présentations en s’appuyant sur une projection en format PowerPoint. J’utilise l’expression  » en s’appuyant » au sens littéral puisque le PowerPoint leur sert de béquille (parfois une, plus souvent deux béquilles). Ça donne toujours le même résultat : des présentations ennuyeuses, sans vie, sans émotion, au cours desquelles on nous force, pauvres participants, à lire des textes sur un écran en même temps que le présentateur nous les lit à haute voix. Ces présentateurs ont tous les mêmes lacunes: ils n’ont aucune technique, leur message est confus et surtout il rejoint très peu l’auditoire, le PowerPoint est mal construit. Enfin, ces « experts » sont incapables d’établir une relation émotionnelle avec l’auditoire. Pour ces raisons, on conclut toujours que c’est plate et une heure après la présentation, on a tout oublié.

Les trois éléments essentiels d’une bonne présentation sont : (1) un bon message; (2) une relation émotionnelle avec l’auditoire; et (3) une bonne technique de présentation.

Le bon message
Prenons un exemple. Vous êtes un consultant et une entreprise (que vous rêvez d’avoir comme client) vous demande de vous présenter et de présenter vos services. La réaction typique de tout consultant dans ce cas : je m’appelle…; j’offre mes services depuis…; voici les services que j’offre…; voici ma liste de clients. BORING! Le bon message serait : voici comment ces services (ceux que vous offrez) vous aideront cher client (que j’aimerais avoir) à atteindre vos objectifs commerciaux, à surmonter une situation, à accroître votre notoriété, à vous sortir d’une crise, etc.

Une relation émotionnelle
Ça c’est plus difficile. Il faut faire un peu de recherche, découvrir une ou la corde sensible du client ou des personnes à qui on s’adresse et s’en servir.

Une bonne technique
Ça s’apprend. Hélas, comme me le disait un client à qui je donnais une formation hier : « Ça fait 25 ans que je travaille dans le domaine de la communication; des présentations, j’en ai fait plus souvent qu’à mon tour; or, c’est la première fois que je me paie une formation sur la bonne façon de faire des présentations. » C’est malheureusement trop souvent le cas.

D’autres erreurs ?
Voici une liste partielle.
On commence par rédiger le PowerPoint
L’objectif de la présentation n’est pas clair.
Le message n’est pas élaboré en fonction de l’auditoire (on préfère parler de soi, c’est plus facile).
Il y a trop de messages.
Le conférencier est inanimé, parle d’une voix monocorde, regarde l’écran…
Forcément, le rythme de la présentation est lent.
Le conférencier ne sait pas lire les réactions de l’auditoire.
Chaque page du PowerPoint est remplie de texte, sans oublier les éternelles puces (ou bullet points)
Pas de photos, pas de vidéos, pas de balado, rien de visuel sinon des graphiques trop complexes à déchiffrer.

Il y a bien d’autres erreurs que j’observe chez de nombreux présentateurs, mais je m’arrête ici.

Quand on fait une présentation, on est en vedette; on donne un show.

Mots-clés : , , ,

Cette note a été postée le Jeudi, avril 30th, 2009 à 2:01 dans la catégorie COMMUNICATIONS, FORMATION, RELATIONS PUBLIQUES. Vous pouvez suivre les commentaires à propose de cette note grâce à ce flux RSSRSS 2.0. Vous pouvez laisser un commentaire, ou insérer un trackback depuis votre site.


5 commentaires sur “Trois ingrédients essentiels à une bonne présentation”

  1. Sophie Labelle a écrit:

    Trop souvent dans des exposés de 30 min des conférenciers en prennent 15 pour parler d’eux et de leur entreprise. On m’a souvent dit que ce qui fait le succès d’un animateur est sa capacité à mettre en valeur ses invités via ses interviews. Je suppose que ce qui met en valeur le conférencier est sa capacité à mettre son contenu en valeurs et à rejoindre ses auditeurs. Une fois accroché, c’est à ce moment-là qu’on voudra en savoir plus sur cet être qui nous a tant captivé…

  2. Rodrigo Lima a écrit:

    Bonjour Pierre,
    Quel pertinent billet. Tout à fait en accord avec toi.
    Merci de partager ton expertise.

    Nota: me me suis permis de le partager avec mes collègues.
    A+

    Rodrigo

    D’ici quelques jours, je vais mettre la présentation que je fais lors de ces formations sur SlideShare.

  3. François La Roche a écrit:

    Puis-je oser faire cette « plug » : http://blog.groupevectis.com/2006/10/presentations-powerpoint-efficaces-maitrisez-les-5-s/

    Effectivement, « subir » une présentation mal ficelée, ça fait très mal au moral. Du moins, ça pratique la patience et l’indulgence de l’auditoire… pas sûr que ce soit l’objectif des (mauvais) présentateurs.

    Et pourtant, c’est relativement facile de faire tellement mieux avec juste un peu plus de temps… et la décision de se donner ce temps !

  4. Aurélie Alaume a écrit:

    Un billet fort utile encore une fois.
    À ce propos, quand vous concluez ainsi « Quand on fait une présentation, on est en vedette; on donne un show » je pense que c’est là que votre deuxième point prend tout son sens.
    En effet, lors d’un show, pour établir cette relation émotionnelle dont vous parlez, il faut non seulement se renseigner sur ce qui pourrait toucher le client ( la corde sensible), mais surtout établir clairement un pont, un lien entre nous et notre interlocuteur. C’est la complicité, il me semble, qui établit et entretient cette relation émotionnelle si importante.

    Si cette complicité existe, la technique apportera encore plus de crédibilité à nos propos et notre message sera écouté, entendu. Inutile d’ajouter que le message doit être en conformité avec les préoccupations, besoins, questionnements de notre public.

    Aurélie,
    Je vois que tu as très bien saisi les trois éléments d’une présentation réussie. Particulièrement en ce qui a trait à la relation émotionnelle. Il est exact qu’il faut se renseigner sur son auditoire. Cette semaine, je devrais déposer la présentation PowerPoint que j’utilise lorsque je donne une formation sur les techniques de présentation. Les diapositives sont incomplètes ; il manque tous les commentaires que je fais sur chacune d’elles, mais elles donnent une bonne idée de la façon d’élaborer une présentation en utilisant PowerPoint ou Keynote.

  5. Aurélie Alaume a écrit:

    J’ai hâte de pouvoir la lire alors cette présentation.. j’avoue ne pas être très forte pour donner un peu de vie aux Power Point, ça m’aiderait sûrement !

    Je l’ai déposée sur SlideShare hier.

Laissez un commentaire