S'abonner à mon fil RSS

MAJ : Le pipeline d’Ultramar

La réaction à mon billet d’hier n’a pas été longue. Mme France Lamonde, vice-présidente de l’Association des propriétaires privés, Agricoles (acéricoles) et Forestiers (apPAF), m’envoie par courriel le dernier communiqué de l’Association, émis le 13 août. Tout d’abord, merci d’être entré en contact avec moi et de me faire connaître votre position. Il est clair que vous faites une vigie dans Internet et c’est tout à votre honneur. Je me demande si Ultramar en fait autant???

Je retiens un passage de ce long communiqué : « depuis 5ans, après de multiples rencontres, la Compagnie n’a jamais voulu changer quoi que ce soit à son tracé. », pour appuyer encore sur mes propos d’hier, soit l’habitude que semblent adopter (pas toujours) des promoteurs avec leurs projets. Une attitude inflexible, un semblant d’écoute des parties concernées, sans réelle volonté de modifier leur position. Je ne dis pas que c’est l’attitude adoptée par Ultramar, je me pose en observateur de l’actualité, via les médias et je suis donc partiellement informé.

En 12 ans de consultation auprès de promoteurs, MAIS AUSSI auprès de regroupements de citoyens, j’ai vu toutes sortes de positions. J’ai vu des citoyens dissimuler le « pas dans ma cour » sous d’habiles stratégies; j’ai vu des promoteurs donner l’impression de consulter. ET j’ai aussi vu des promoteurs avec la volonté d’écouter les parties concernées et de modifier leurs projets après avoir engagé la discussion avec des résidents eux aussi prêts à modifier leur position. Dans ce dernier cas, on en arrive toujours à une situation qui satisfait les deux parties.

Quelle sera l’issue du projet de pipeline d’Ultramar ? Je n’en sais rien, mais c’est mal engagé.

Mots-clés : , , ,

Cette note a été postée le Vendredi, août 14th, 2009 à 7:38 dans la catégorie COMMUNICATIONS, CONSULTATIONS PUBLIQUES, ENVIRONNEMENT, GESTION ET RÉSOLUTION DE CRISE, RELATIONS PUBLIQUES. Vous pouvez suivre les commentaires à propose de cette note grâce à ce flux RSSRSS 2.0. Vous pouvez laisser un commentaire, ou insérer un trackback depuis votre site.


Laissez un commentaire