S'abonner à mon fil RSS

Pour qui voter dimanche?

Voilà un choix quasi cornélien pour plusieurs électeurs montréalais. Qui choisir entre Gérald Tremblay et Louise Harel? N’oublions surtout pas Richard Bergeron qui monte dans les sondages et qui pourrait bien se faufiler. À moins que l’indécision et les hésitations des électeurs ne favorisent Gérald Tremblay au final. Louise Harel? J’entends plusieurs personnes affirmer que la population du West Island refusera de voter pour elle. Et puis, avec la campagne qu’elle mène et le fait que madame intégrité ait perdu la face avec l’affaire Benoit Labonté, elle se dirigerait vers une défaite, toujours selon ce que j’entends. La communauté des affaires, à contrecœur, voterait pour Gérald Tremblay, car il représenterait le moins pire des choix. C’est du mois ce qu’on pouvait lire dans The Gazette hier.

En résumé, certains opteront pour le statu quo, donc pour Gérald Tremblay.

D’autres choisiront Louise Harel, parce qu’ils on perdu confiance en Gérald Tremblay et se méfient de Richard Bergeron.

D’autres encore choisiront Richard Bergeron, incapables d’endosser l’administration Tremblay pour un troisième mandat, ou l’administration Harel qui, somme toute, n’offre rien de nouveau (bonnet blanc, blanc bonnet, dit-on).

Entre toutes ces personnes, il y a celles qui voteront pour un programme et pour des projets concrets. J’ai entendu que Projet Montréal serait leur choix.

D’autres préféreront donner un troisième mandat à Gérald Tremblay afin qu’il termine les projets qu’il a mis en marche. On repassera pour la vision d’avenir.

Et d’autres enfin voteront pour Vision Montréal, mais je ne sais trop pourquoi (j’entends rien à ce sujet).

Voilà, vous n’êtes sans doute pas plus avancé dans votre réflexion. Quant à moi, mon idée est faite, mais je ne vous la dirai pas, gna, gna, gna.

Ah oui, j’oubliais. On commence à lire des commentaires sur le vote stratégique. Par vote stratégique, on laisse entendre qu’on pourrait voter pour un candidat à la mairie, mais voter pour les conseillers d’un parti adverse. Moi ça me laisse perplexe. C’est comme un aveu de défaite avant l’heure. C’est une mauvaise stratégie. Votons avec nos convictions.

Mots-clés : , , , , , , ,

Cette note a été postée le Mercredi, octobre 28th, 2009 à 8:34 dans la catégorie COMMUNICATIONS, POLITIQUE MUNICIPALE, RELATIONS PUBLIQUES. Vous pouvez suivre les commentaires à propose de cette note grâce à ce flux RSSRSS 2.0. Vous pouvez laisser un commentaire, ou insérer un trackback depuis votre site.


Laissez un commentaire