S'abonner à mon fil RSS

Utiliser les médias sociaux en période d’élections seulement est une erreur!

Très intéressant billet publié sur le blogue de RessacMedia. Le billet analyse l’utilisation des médias sociaux par les trois partis municipaux.

On apprend que Louise Harel domine au niveau des recherches par nom de candidat. Elle détient aussi un léger avantage pour le nombre de « Followers » et le « Reach » sur Twitter.

Richard Bergeron est celui qui a le plus grand nombre de fans sur Facebook avec 1 439. Louise Harel en a 1 237 et Gérald Tremblay 381. C’est encore Richard Bergeron qui est le plus actif sur YouTube avec 57 vidéos. Mais le nombre de « Followers » demeure décevant pour les trois candidats.

RessacMedia nous apprend aussi qu’il y a une hausse importante dans les intentions de vote pour Richard Bergeron et Projet Montréal.

Enfin, je vous laisse sur cet extrait du billet, extrait auquel je souscris pleinement :

Mais pourquoi les partis politiques devraient-ils avoir une présence convaincante sur les médias sociaux? Pour toucher l’électorat. Inspirer. Informer. Mobiliser une base d’électeurs. Rejoindre les leaders d’opinion 2.0. Exploiter un canal de proximité pour convaincre des indécis ou activer une base dormante d’électeurs; parlez-en à un certain Obama. Montrer aux électeurs qu’on est actuels et à l’écoute.

Mots-clés : , , , , , , , , , , , ,

Cette note a été postée le Jeudi, octobre 29th, 2009 à 8:44 dans la catégorie COMMUNICATIONS, MÉDIAS SOCIAUX, POLITIQUE MUNICIPALE, RELATIONS PUBLIQUES. Vous pouvez suivre les commentaires à propose de cette note grâce à ce flux RSSRSS 2.0. Vous pouvez laisser un commentaire, ou insérer un trackback depuis votre site.


Laissez un commentaire