S'abonner à mon fil RSS

Veille des médias sociaux : comment s’y prendre ?

Veille, vigie, monitoring : trois mots qui veulent dire à peu près la même chose, soit exercer une surveillance de ce qui se dit et ce qui s’écrit dans les médias. Depuis longtemps, les organisations sont abonnées à un service de coupures de presse (press clippings). Or, le buzz word, en ce moment, c’est les médias sociaux. On entend de plus en plus qu’il faut faire une veille des médias sociaux. Mais comment la faire ?

Je me suis souvent interrogé sur l’utilité d’un service de coupures de presse. Vous savez, ce genre de service qui vous envoie, chaque matin, une pile de coupures faites à partir de mots-clés. Dans le lot des coupures, il y a beaucoup d’articles qui ne sont pas pertinents. On fait circuler ce tas de coupures à la haute direction et le tas revient un mois plus tard. Bof. Quelle utilité ?

Et puis, parfois, une fois l’an, une organisation donne un mandat d’analyse à un consultant. Avec un an de retard, le consultant décèle les tendances, les opinions majoritaires, les critiques, etc. Utile, oui, mais…

Je fais en ce moment des mandats de monitoring pour deux clients différents. Les clients s’intéressent surtout aux médias sociaux, car dans un cas, le client vit une crise, dans l’autre, le client essaie d’évaluer le poids qu’occupent les parties prenantes dans les médias sociaux. Dans ce dernier cas, le client a lancé une démarche préventive, je dirais, qui lui permettra d’élaborer sa stratégie de communication et de définir ses messages. Intelligent !

Évidemment, je m’intéresse aux organisations qui proposent des services de monitoring des médias sociaux. Il y en a de plus en plus et il faut bien évaluer le service qu’elles proposent. Car si plusieurs firmes commercialisent des services qui ressemblent au service de coupures de presse que j’évoquais plus tôt, peu offrent un véritable service d’analyse. Or, c’est ce deuxième aspect qui, à mon avis, compte le plus pour les clients et pour les conseillers en communication.

Je reviendrai sur ce sujet dans un prochain billet.

Mots-clés : , , , , , ,

Cette note a été postée le Jeudi, mai 20th, 2010 à 7:47 dans la catégorie COMMUNICATIONS, GESTION ET RÉSOLUTION DE CRISE, MÉDIAS SOCIAUX, RELATIONS DE PRESSE, RELATIONS PUBLIQUES. Vous pouvez suivre les commentaires à propose de cette note grâce à ce flux RSSRSS 2.0. Vous pouvez laisser un commentaire, ou insérer un trackback depuis votre site.


2 commentaires sur “Veille des médias sociaux : comment s’y prendre ?”

  1. Michelle Sullivan a écrit:

    En général, j’utilise Sysomos, quand le budget le permet, mais évalue également UberVu qui offre des tarifs plus accessibles. Mais gare à ceux qui pensent qu’un algorithme puisse mesurer le ‘sentiment’ des billets de blogue. Il reste quand même du boulot à faire au niveau de l’analyse des billets.

  2. INDICO a écrit:

    On me parle aussi beaucoup de Radian6 et de Media Mizer comme solutions. En fait, il semble y avoir beaucoup d’applications pour faire une veille quantitative, mais peu de ces applications offrent la possibilité de faire une analyse qualitative et, comme tu l’écris, mesurer le « sentiment » qui se dégage de billets de blogues.

Laissez un commentaire