S'abonner à mon fil RSS

Gaz de schiste : la bataille est-elle perdue dans Internet ?

J’ouvre mon moteur de recherche et je tape : gaz de schiste. Je regarde les résultats de la première page (personne ne va voir en page 2 et suivantes, on le sait). L’industrie du gaz de schiste y est absente ; que des résultats provenant des médias traditionnels.

Le problème avec les médias traditionnels (en fait, il s’en pose plusieurs pour l’industrie du gaz de schiste), c’est qu’ils nous parlent surtout de la mobilisation citoyenne. Ils nous montrent des extraits d’assemblées publiques où André Caillé et ses collègues se font joyeusement engueuler. Je sais pas, mais si la population qui n’y connaît rien au gaz de schiste se fie aux médias pour se faire une idée, elle sera certainement conditionnée à avoir une opinion négative envers l’industrie du gaz de schiste. C’est 1 à 0 pour la population dans la partie qui se joue en ce moment.

J’écoute ce matin le bulletin de nouvelles à la radio. Hier, le BAPE tenait des audiences publiques. Le 30 secondes fait état des frustrations de la population qui estime ne jamais recevoir de réponses à ses questions. L’échange qu’on nous fait entendre est sans équivoque. À une question d’un citoyen, on répond : « c’est votre opinion » ; ou encore « vous lirez notre rapport ».

Je reviens à Internet. Voici un document pdf que j’y trouve.

Dans ce document, on nous renvoie à un blogue citoyen : Regroupement de citoyens de Saint-Marc-sur-Richelieu « Mobilisation gaz de schiste ».

L’industrie du gaz de schiste doit utiliser d’autres moyens de communication, sans doute beaucoup plus traditionnels. Peut-elle se permettre d’être absente dans Internet à une époque ou Internet est la première source d’information des particuliers ?

Mots-clés : , , ,

Cette note a été postée le Vendredi, octobre 8th, 2010 à 7:28 dans la catégorie COMMUNICATIONS, CONSULTATIONS PUBLIQUES, MÉDIAS SOCIAUX, RÉFLEXIONS ET EXPÉRIENCES, RELATIONS PUBLIQUES. Vous pouvez suivre les commentaires à propose de cette note grâce à ce flux RSSRSS 2.0. Vous pouvez laisser un commentaire, ou insérer un trackback depuis votre site.


1 commentaire sur “Gaz de schiste : la bataille est-elle perdue dans Internet ?”

  1. Richard Letendre a écrit:

    Bonjour M.Bouchard. J’ai fait le même exercice que vous. Et je vous ai trouvé… page 46!!!
    Je voulais me rendre au bout, je prend une pose sur votre blogue avant de continuer.
    La question est: Pourquoi maintenant?
    Mme Normandeau dit que les Cies passent par chez nous, il faut en profirer. Mais en avons nous besoin? C’est une source de revenu? 100% d’accord.
    L’eau aussi! Il y a un risque (personne de l’industrie gazière ne peut jurer qu’il n’y en a ou aura pas)de pollution ou d’accident. Avant de chercher dans le sous-sol une source d’énergie couteuse et non renouvelable, d’abord diminuons notre consommation et investissons dans la recherche d’une énergie propre… au Québec!
    Merci.

Laissez un commentaire