S'abonner à mon fil RSS

Réseaux sociaux et OSBL

Les OSBL peuvent-ils utiliser les réseaux sociaux et les médias sociaux ? Comment ? C’est une question qui m’est souvent posée lorsque je donne des formations sur l’utilisation des réseaux sociaux et des médias sociaux dans des stratégies de communication.

Les OSBL disposent parfois de moyens plus modestes en communication et d’équipes plus restreintes. Le recours aux réseaux sociaux et aux médias sociaux devient alors une solution pour maximiser les budgets disponibles et faire une bonne communication. Les coûts d’utilisation sont moindres comparés aux dépenses reliées aux moyens traditionnels. Il reste l’investissement en main-d’oeuvre. On le sait, les réseaux sociaux et les médias sociaux peuvent rapidement devenir chronophages.

Je suis tombé sur une expérience fort intéressante d’Imagine Canada lors du Sommet des OSBL tenu à Ottawa en 2011. L’équipe des médias sociaux, mise sur pied pour le sommet, est impressionnante, car elle compte plusieurs personnes. J’imagine qu’un seul OSBL ne peut réunir une telle équipe.

Intéressant surtout d’en apprendre sur la stratégie et l’utilisation des réseaux sociaux et des médias sociaux de l’équipe, très bien expliquée dans ce billet.

Il est clair que cette équipe s’est posé les bonnes questions, à commencer par celle-ci : Avec qui voulons-nous converser ? Ensuite, cette équipe a déterminé ses objectifs, que je reproduis ici :

Avant le Sommet :
– créer de l’enthousiasme et générer un buzz autour du Sommet;
– amorcer, encourager et faciliter le dialogue;
– permettre aux participants au Sommet de tisser des liens avec leurs pairs avant l’événement; et,
– promouvoir les possibilités de participation sur place et en ligne partout au Canada.

Lors du Sommet :
– générer et maintenir un sentiment d’enthousiasme et un buzz tout au long du Sommet;
– continuer d’encourager et faciliter le dialogue;
– continuer de permettre aux participants au Sommet de rencontrer et de tisser des liens avec leurs pairs; et,
– faire connaître l’événement aux Canadiens qui s’intéressent au secteur et les inviter à participer au dialogue dans les médias sociaux.

Après le Sommet :
– partager les résultats du Sommet avec les participants et d’autres gens qui s’intéressent au secteur;
– continuer d’encourager et de faciliter le dialogue autour des questions importantes touchant le secteur;
– faire reconnaître les organismes coorganisateurs, les bailleurs de fonds, les commanditaires et les autres partisans; et,
– créer un compte rendu permanent des conversations et de l’activité qui se déroulent sur les réseaux sociaux.

(Fin de la citation)

Je trouve particulièrement intéressant de constater que leurs objectifs s’articulent autour du concept de communauté, une communauté à développer et à stimuler, et de l’idée de la conversation. Vous me direz, c’est l’évidence même lorsqu’on utilise les médias sociaux. Pas toujours. Pas plus tard qu’hier on me dirigeait vers un organisme qui utilise les médias sociaux, mais dont le contenu se résume à de l’autopromotion.

L’équipe des réseaux sociaux du sommet a choisi quelques médias et réseaux sociaux qui me semblent conséquents avec leurs objectifs :

« Nous nous sommes concentrés sur TwitterFacebookFlickr et un blogue portant sur la conférence. En outre, nous avons utilisé YouTubeInstagramLinkedIn et d’autres réseaux au besoin. HootSuitenous a permis de gérer nos multiples réseaux et de surveiller les conversations et l’activité qui se déroulaient. »

La section sur les leçons apprises est intéressante, bien que ces leçons s’arrêtent sur l’organisation de l’événement et sur certains choix de plateformes. J’aurais aimé une section sur l’atteinte (ou pas) de leurs objectifs.

Les OSBL qui s’interrogent sur les médias sociaux et leur utilisation ont ici un beau modèle duquel s’inspirer. Pour ma part, j’encourage les OSBL qui n’utilisent pas encore les réseaux sociaux et les médias sociaux à le faire. Il s’agit de se donner une méthode et de commencer par la base :

Avec qui voulons-nous échanger ? Dans quel but et à quelles fins ? Quels réseau ou média choisir ? Il faut commencer par un seul, compte tenu des ressources disponibles, et apprendre à le maîtriser, avant d’en ajouter un autre. Quels contenus privilégier et à quelle fréquence déposer du contenu ? Ne pas oublier de se protéger avec les politiques habituelles. (Voir mon billet Gouvernance des médias sociaux : les politiques à adopter).

Mots-clés : , , ,

Cette note a été postée le Jeudi, septembre 13th, 2012 à 1:35 dans la catégorie COMMUNICATIONS, MÉDIAS SOCIAUX, RELATIONS PUBLIQUES. Vous pouvez suivre les commentaires à propose de cette note grâce à ce flux RSSRSS 2.0. Vous pouvez laisser un commentaire, ou insérer un trackback depuis votre site.


Laissez un commentaire